#52Défis #CRD8 #Défi29- Cohérence de couleur

Alors Stéphanie explique nous comment tu as compris le défi.

Si on peut jouer sur les contrastes, on peut aussi utiliser la cohérence pour rendre une composition plus forte. La cohérence peut se faire sur le sujet (deux sujets qui font la même choses), mais aussi, ce qui est plus facile, sur la couleur. C’est vraiment un outil assez aisé à utiliser et qui donne des photos souvent assez réussies, encore faut-il ouvrir l’œil pour les repérer !

Une fois nos deux sujets de couleur proche repérés, il faut savoir trouver le bon angle de prise de vue afin de mettre en valeur cette cohérence et pour cela, comme toujours, il n’y a pas de secret : il faut bouger, tourner autour de nos sujets afin de trouver la meilleure composition possible. Le cadrage « rentre dedans » peut alors être une bonne solution afin d’éliminer tous les éléments perturbateurs et focaliser l’attention du spectateur sur ce que l’on veut donner à voir. Lire la suite

Publicités

#52Défis #Défi28 #CRD116 – Arrêt sur image

Nous avons vu que les vitesses lentes nous permettaient de photographier le déplacement d’un sujet.

Avec ce défi, nous abordons une autre question technique relative à la vitesse : comment figer un sujet en mouvement ?

Et bien tout simplement en utilisant une grande vitesse.

Ça y est j’ai fini, je vous donne rendez-vous la semaine prochaine !

Bah non Stéphanie, ne pars pas, on a encore des questions !

C’est quoi une grande vitesse ?

On parle de grande vitesse à partir de 1/250èm de seconde, c’est-à-dire qu’on prend une seconde, on la coupe en 250 et on en prend une part.

Plus la seconde sera divisée, plus la vitesse est rapide. Lire la suite

#CRD24 – Mettez en scène vos images

La pause de janvier

Rooh comme cette semaine a été difficile ! J’ai en effet repris les défis. Je me suis essayée à la série puisque c’était le thème du dernier défi, mais encore une fois, je n’étais pas contente du résultat et je vous avoue que j’ai fait une petite pause. Comme j’avais déjà écrit un article sur les séries et que ma réflexion n’a pas avancé, je me suis abstenue.

De tous ceux qui n’ont rien à dire, les meilleurs sont ceux qui se taisent !

Coluche

Janvier n’est jamais un mois très prolifique pour moi, car c’est le moment où je me mets à jour de mes traitements et tris afin de produire mes albums annuels : un pour mon fils Ugo (j’en suis au tome 17), et un pour mon travail personnel. C’est en quelque sorte un mois de « bilan ». Cela me permet aussi de sauvegarder mon catalogue sur Lightroom, d’en ouvrir un nouveau pour l’année en cours et de faire toutes mes sauvegardes. Je suis en retard car je n’ai fait que l’album d’Ugo, mais j’ai travaillé sur un autre projet dont je vous parlerai bientôt (oui, je tease, mais j’ai le droit, c’est mon blog !). Lire la suite

Les étapes de mon chemin photographique (épisodes 3)

Aujourd’hui je poursuis ma réflexion sur mon propre chemin photographique. Je vais vous racontez comment j’analyse les différentes étapes que j’ai franchi plus ou moins consciemment.

Cette réflexion m’est venue suite à la vidéo de Laurent « La photo commerciale n’est pas un modèle ». Bref, je vous propose de vous raconter ma vie mais j’espère que vous y trouverez des pistes de réflexion sur votre propre pratique.

Etape 1 (1988- 1998) : J’aimais prendre des photos pour documenter la vie familiale

La photo est entrée dans ma vie à l’adolescence, j’aimais garder des souvenirs de moments importants. Mais on était à l’époque de l’argentique (bah oui, je suis née dans les années 70), et je ne faisais pas beaucoup de photos et surtout, cela n’était pas pour moi un moyen d’expression. Mais j’aimais cela et j’essayais toujours de regarder des photos pour améliorer ma pratique. Jeune adulte, j’ai continué. Je me suis acheté un appareil reflex argentique, je continuais de documenter les événements de la famille. Lire la suite

#CRD74 – Compositions symétriques (Compositions centrées)

Quand j’ai regardé les photos d’illustration du défi en n’ayant lu que le titre, je n’ai pas compris… J’ai alors ouvert Composez, réglez, déclenchez à la page 74 et le titre était « Composition centrée ». Ah oui… Mais alors, composition centrée ou composition symétrique ? Les deux mon capitaine !

Mais Stéphanie, je ne comprends pas, et la règle des tiers ? On ne l’oublie pas, vous allez voir…

Si la composition gagne souvent à être décentrée, il est vrai que certains sujets se prêtent parfaitement à un centrage dans le cadre. Mais lesquels ? Bien entendu, la liste suivante n’est pas à suivre à la lettre, mais en général, les sujets centrés fonctionnent bien pour : Lire la suite

Mes photos des festivités de Noël en Vendée (partie 2) ou comment j’ai dansé avec la lumière…

Voici la suite de mon article précédent. Toujours armée de mon zoom Olympus 12-40mm F2.8 monté sur le Panasonic GX8, je suis allée me promener dans les rues des Sables…

Samedi 23 décembre

Le spectacle musical de la compagnie Capharnaüm

Une bonne dose de bonne humeur a envahi les rues piétonnes des Sables grâce à Capharnaüm un ensemble de percussionnistes qui avaient la banane et des costumes magnifiques ! C’était communicatif, ça m’a fait un bien fou !

Je vous disais dans mon article précédent que les photos sont souvent mieux lorsque je suis imprégnée du sujet. J’ai fait cette série « par hasard ». Je n’avais pas décidé de les prendre en photo, mais ils étaient là, alors j’ai profité de l’occasion. J’étais assez contente de mes images, mais Olivier m’a fait la remarque qu’il n’avait pas reconnu mes photos… Apparemment, je n’ai pas photographié comme d’habitude, mes cadrages sont moins francs, plus hésitants… Est-ce le fait que j’étais accompagnée (et donc attendue), est-ce la fait que je n’étais pas dans le sujet ? Lire la suite

Comment ai-je pris mes photos des festivités de Noël en Vendée? (partie 1- samedi 16 décembre 2017)

J’ai la chance de vivre aux Sables d’Olonne une ville très touristique. Cela comporte des inconvénients (problème de stationnement en saison, mais la rue est bien vide hors vacances scolaires, nous avons eu un mal fou à trouver une maison dans notre budget et avons dû faire des concessions…), mais également beaucoup d’avantages. Le premier est le cadre de vie bien entendu ! Le second ce sont les nombreuses animations. Cette année, j’ai pu profiter pleinement des festivités de Noël.

Faire des photos de ce type d’événement est un très bon exercice et je vous recommande vivement de le pratiquer dès que l’occasion se présente. C’est difficile, certes, c’est frustrant, toujours, mais vous apprendrez beaucoup. Je vais essayer de décortiquer ma démarche. J’ai fait toutes les photos au zoom 12-40mm 2.8 car si je préfère les focales fixes, je trouve le zoom pratique en situation de « reportage ». Lire la suite

#CRD90 – Sous-exposition et ambiance Low Key

Ce défi est un vrai challenge ! Le premier ayant été de comprendre ce qu’il signifiait…

En effet j’avais fait un blocage sur le « Low key » et du coup je ne comprenais pas les photos d’Anne-Laure… C’est en réalité deux défis en un seul ici : le Low key (qui par définition est sombre) ou des photos sous-exposées (qui est aussi le cas des LK). Donc, allez-vous me dire, c’est la même chose, il ne s’agit pas de deux défis différents ! Non, pas tout à fait, pour moi, avec le LK, seule une partie du sujet est éclairée alors qu’une autre partie est dans l’ombre. Pour les ambiances « sombres », c’est la photo toute entière qui doit être sombre… Vous me suivez ?

Dans tous les cas, la procédure est la même :

  • Sous-exposer d’au moins 1IL en utilisant la molette de votre appareil en mode semi-automatique. L’histogramme de la photo doit être vers la gauche mais on pourra accentuer cet effet en post-traitement en jouant sur les noirs et l’exposition.
  • Chercher des contraste lumineux (rappelez-vous le défi 16, contraste intense en NB, ici).

Lire la suite

CRD15 – Matière et photo mystère

Voilà un sujet qui promet de jolies découvertes, un défi comme je les aime qui permet de sublimer son quotidien…

En effet, nul besoin ici d’aller bien loin pour trouver des sujets, « il suffit juste de regarder ».

Je vous conseille la lecture de cet article assez court ici.

Edit : Je trouvais cet article intéressant et pour cause… C’est un copié/collé du livre d’ALJ « Composez, réglez, déclenchez » pages 15 et 16! Comme quoi, même dans la bouche d’un autre, le point de vu d’Anne-Laure Jacquart (ALJ) me parle 😉

Les conseils d’ALJ pour réussir ce genre de photo :

  • Favoriser une lumière latérale ou en contre-jour pour mettre en valeur la texture.
  • Favoriser une lumière directe pour les textures qui n’ont pas de relief.
  • Privilégier les compositions épurées pour un rendu abstrait.
  • Dans tous les cas, le cadrage frontal avec une ouverture assez petite pour éviter les flous semble une bonne solution, mais je mettrais un bémol à ce conseil car je trouve que parfois une faible ouverture et un cadrage plus « en biais » permet d’obtenir un flou de profondeur de champ qui ajoute de la poésie à la photo.

Lire la suite